Citoyens

« Il n’existe que deux choses infinies, disait Albert Einstein, l’univers et la bêtise humaine… mais pour l’univers, je n’ai pas de certitude absolue. » On vit une époque « formidable » ! Le monde est fou. Et ton travail avec le Projet Pandora peut, et doit, guérir l’humanité. »
M. Vladimir Bektov  –  Conseiller culturel du Président Poutine. ( Mai 2016 )

De tels messages nous en recevons beaucoup, de nombreux pays, car l’espoir est un mot doux, parlant au cœur de chacun sans aucune limite de frontière, de race, ou de religion.
Les êtres humains pacifiques, ne songeant qu’à travailler simplement pour le plus grand bénéfice de tous, forment cette majorité silencieuse si redoutée de ceux qui, tout au contraire, ne pensent qu’à les utiliser, les asservir, les assassiner impunément dans des guerres de conquêtes, au nom de principes faux.
Mais cette triste réalité prend fin aujourd’hui. Nous avons tout pour cela. La légitimité offerte par le jugement de l’Histoire, les moyens et les hommes de bonne volonté, et même nombre de ceux de pouvoir…
Reste à démontrer que vous êtes nombreux à vous engager pour que les choses  changent. Que notre association rassemble les hommes et les femmes prêts à dénoncer : Les guerres, la corruption, les blanchiments d’argent, les trafics d’armes, les paradis fiscaux. A exiger le contrôle des lobbies d’influences et des industries guerrières. A soutenir toutes les actions favorables à la guérison de la planète et au développement culturel et économique des peuples, toujours en retard de développement pour cause de mainmise impérialiste et financière.
Enfin et surtout à imaginer d’autres règles, d’autres priorités, pour le développement harmonieux d’un monde débarrassé de ces fléaux, présentés depuis des temps immémoriaux comme autant de punitions divines.

Non seulement dénoncer mais agir

Pourtant, rien ne se fera sans écarter les barrières que s’empresseront de dresser les Politiques de tous bords, peu désireux de changer une situation qui, somme toute, consacre leur impuissance. Ainsi le Président de la République, M. François Hollande, n’a même pas daigné adresser ne serait-ce qu’un simple accusé de réception, aux différents courriers envoyés par un de nos auteurs, concernant la trahison militaire, et aux milliers de pages décrivant en détail ses circonstances sur le terrain.
Et la question se pose : S’agit-il d’un constat d’impuissance ?  D’une démission devant les inéluctables bouleversements que cette nouvelle va engendrer sur le plan politique ?  Lui et ses conseillers le savent. Nous ne pouvons qu’imaginer…
Pourtant comment a-t-il pu oublier que notre pays fut celui de la Révolution, qu’il a su abattre les monarchies, réveiller les consciences, rassembler les peuples, faire l’Europe ! Dans le même temps, ouvrir l’horizon sur d’autres solutions sociales, humanitaires, scientifiques… Comment le Français le plus concerné de l’instant a-t-il pu ignorer la formidable chance qui s’offre à notre pays de reprendre le flambeau spirituel, qu’elle avait si brillamment tenu pendant des siècles ?

Confronté aux responsabilités prises par l’Etat dans la désinformation orchestrée autour de la trahison militaire de mai-juin 40, le premier des Français s’est dérobé à sa tâche. Cette prise de position nous donne ainsi toute latitude pour exiger une nouvelle politique, apte à rendre à notre pays la place privilégiée qui fut toujours la sienne.  Nous devons aujourd’hui profiter de la magnifique opportunité qui nous est offerte de rétablir une vérité historique majeure, et convaincre ainsi les autres pays qu’un changement est possible et que la France y apportera son esprit et son âme.

Pour lire les courriers adressés au président Hollande : Cliquez ici 

Pour lire ceux adressés aux candidats à l’élection présidentielle : Cliquez ici

VOTRE PARTICIPATION EN PRATIQUE

Pour les adhérents :

La cotisation annuelle est de 20 euros. 

Votre adhésion vous permettra :
– D’assister gratuitement, ou à tarifs réduits, à tous spectacles et expositions accompagnant les rencontres culturelles à thèmes historiques ou sociétaux.
Mais également de participer activement en tant que membre bénévole à chaque projet monté par l’association :
– En proposant une discussion autour d’un sujet précis, d’un auteur, ou d’un ouvrage.
– En organisant un colloque historique, un spectacle, ou une rencontre avec un auteur, ou un artiste.
– Vous pourrez également participer à la recherche historique et compléter notre banque de données par des éléments nouveaux :  Photocopies d’archives, articles de presse, interviews, témoignages écrits, films etc…
Chacune des pièces fournies sera étudiée et transmise aux historiens, puis éventuellement utilisée dans le cadre d’enquêtes en cours, ou de colloques à venir.
– De soutenir financièrement par le biais de l’association, ou des sites de financement participatif, les manifestations culturelles, artistiques, colloques, concerts, livres, films et documentaires produits dans le cadre du Projet de Pandora.
Ce soutien vous donnera droit, en plus, aux avantages accordés aux membres donateurs.  Ces avantages sont spécifiés au cas par cas en fonction de chaque projet.

Pour connaître les Projets à soutenir : Cliquez ici

Pour adhérer à l’association : Cliquez ici

Pour les non-adhérents :

Pour ceux d’entre vous qui ne souhaiteraient pas adhérer à l’association, mais qui désireraient nous soutenir par un don, nous proposons un système de contreparties en fonction du montant apporté.

Pour faire un don  et connaître ses contreparties : Cliquez ici